Imprimer

Date: 15/04/2019

Fiscal

ISF-IFI

Calcul du plafonnement de l'impôt sur la fortune immobilière

Les revenus retenus pour le calcul du plafonnement s’entendent des revenus réalisés au cours de l’année précédant celle de l’imposition et non nécessairement des revenus perçus par le redevable.

En l’espèce, la requérante, associée avec ses enfants mineurs d’une SCI non soumise à l’IS, a réalisé une plus-value immobilière dont les associés ont décidé de la mise en réserve.

La Cour rappelle que le résultat bénéficiaire d’une société de personnes, non soumise à l’IS, est directement imposé entre les mains de ses associés à proportion de leur part dans le capital social, indépendamment de la distribution d’un dividende à ses derniers.

Cette plus-value doit être prise en compte dans la détermination du plafonnement de l’ISF, tout comme l’imposition correspondante à raison des parts sociales.

Cette décision prise dans le cadre de l'ISF s'applique à l'IFI.

Cass. com. 28 mars 2019, n° 17-23671

Droits de reproduction et de diffusion réservés © Groupe Revue Fiduciaire 2019. Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la licence de droits d'usage, en accepter et en respecter les dispositions.